Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 juin 2014 5 06 /06 /juin /2014 11:43

 

yojokun

 

Yojokun,  les leçons sur la culture de la vie est un ouvrage rédigé au début de la période Edo par un Samourai originaire de Kyushu, Ekiken Kaibara (1630-1714).

 

Le livre répresente la somme de plus de 60 années de recherches et d´observations visant à préserver la santé, la vitalité et la qualité de vie de l´Homme et, ce,  jusqu`à un âge avancé. A ce titre, il peut être considéré comme un guide destiné à la classe des Samourai.

 

Pour Ekiken, la prévention, associée à  la modération,  est la clé fondamentale qui permet de préserver la santé et la longévité du corps.

 

Comme il est dit dans le classique de la médecine interne de l´Empereur jaune:

 

"Ecoutes mes paroles: Guérir une maladie qui s´est déjà développée ou tenter de résoudre un trouble qui s´est déjà manifesté équivaut à commencer à creuser un puit alors que tu as déjà soif ou à fabriquer des armes une fois la bataille terminée. Ne serait il pas déjà trop tard?"

 

Ekiken partage cette conviction et la développe tout au long de son monumental ouvrage. Il affirme en outre que:

 

"Au moment de sa naissance, chaque individu, à de rares exceptions près, se voit attribuer un corps prédisposé pour durer 100 années. La façon dont nous en prenons soin au niveau mental, spirituel et physique déterminera si nous  serons en mesure de vivre notre vie au maximum de sa plénitude, en en jouissant du début jusqu´à la fin. L´élément clé se trouve dans la modération, dans le controle de nos désirs, dans l´appréciation des choses justes et dans nos capacités de régulation de la force vitale qui se trouve en nous."

 

Ekiken est généralement considéré comme l´un des intellectuels les plus éminents de son temps. En tant que Samourai, il est initié à l´art de sabre, de la lance, du tir à l´arc et de l´équitation en sus de sa formation de médecin. Véritable érudit, il s´intéresse également à la botanique, à l´agriculture, à l´astronomie, à la zoologie et, tout naturellement, aux tactiques militaires, liste non exhaustive. Au cours de sa longue vie, il rédige plus de 100 volumes dont le fameux Yamato Honzo, un ouvrage consacré à la faune et à la flore japonaise.

 

Voyageur et chercheur infatiguable, Ekiken s´est également lié d´amitié avec la plupart des scientifiques de son époque. Sa mort en 1714, à l´âge vénérable de 84 ans, après une vie entière consacrée à la recherche est une preuve éblouissante de la pertinence des ses théories en matière de santé. Théories qui aujourd´hui encore n´ont pas à rougir plus de 300 ans après avoir été couchées sur le parchemin.

 

Le Yojokun s´articule autour de 8 chapitres d´une grande richesse et passionants à plus d´un titre.

 

L´ouvrage n´est malheureusement pas disponible, à ma connaissance, en langue française. On le trouve, en revanche, en anglais, en allemand et en italien. Souvent présenté comme une anti thèse au Hagakure, ce classique de la littérature japonaise de la période Edo est à découvrir et à explorer, n´en déplaise à Ekiken, sans aucune modération.

 

 

Repost 0
Published by Ashura - dans Livres
commenter cet article
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 15:33

-Remembering-Aizu.jpg

 

 

Pour ceux qui en doutaient encore, il existe réellement des trésors insoupçonnés dans la littérature et plus particulièrement dans certaines autobiographies. Remembering Aizu fait partie de cette catégorie. Ouvrage confidentiel par excellence, "le testament de Shiba Goro" nous plonge en pleine guerre Boshin à une époque ou deux conceptions diamètralement opposées du Japon s´opposent sans merci.

 

Le père de Shiba Goro, Satazo est un Kurohimo, un Samourai de haut rang au sein du clan Aizu (2ème rang le plus important dans la hiérarchie). Il est également un homme influent et respecté par ses pairs, ses émoluments, estimés à 280 Koku par an, lui permettent de maintenir sa famille confortablement et d´offrir une bonne éducation à ses enfants.

 

La vie de Shiba Goro et de ses proches bascule brutalement en septembre 1868 lorsque le nouveau gouvernement décide de soumettre le clan par la force. Catalogué comme ennemi impérial, le Daimyo d´Aizu Matsudaira Katamori est un serviteur zélé de la famille Tokugawa et ses Samourais stationnés à Kyoto ont longtemps contrarié les plans des Loyalistes, ennemis acharnés du Shogunat et fervents partisans du retour de l´Empereur au pouvoir.

 

Remembering Aizu relate, avec force détails, les événements tragiques liés à la guerre tels les sacrifices poignants des femmes de Samourai préférant se donner la mort plutôt que de se soumettre, la destruction du chateau, la longue marche vers Tokyo en qualité de prisonnier de guerre, le démantelement du clan et l´exil forcé dans l´extrème nord de Honshu ou nombre de famille de fidèles Samourai feront l´amère expérience de la misère, du froid et et de la famine. Les derniers chapitres sont consacrés au combat que l´auteur mène pour se refaire une place dans une société alors en pleine mutation et terminent en apothéose avec la rebellion Satsuma menée par Saigo Takamori. Ironie de l´histoire, certains des commandants ayant contribué activement à la chute du clan Aizu périront au cours de cette rebellion, et de nombreux Aizuppo, galavanisés par l´esprit de vengeance participeront aux batailles en qualité de soldats de l´armée impériale.

 

Le récit, à la fois captivant et tragique, constitue un document exceptionnel et a le mérite d´exposer le point de vue et les sentiments des Samourai ayant combattu aux côtés des forces Shogunales jusqu´à l´extrème limite de leur forces et de leur indéfectible loyauté.

 

Traduit et annoté par Craig Teruko.

 

 

Repost 0
Published by Ashura - dans Livres
commenter cet article
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 20:33

L´indigence de (bons) livres traitant du Daito-ryu Aikijujutsu en langue anglaise ou dans une autre langue européenne est un problème auquel le pratiquant se heurte souvent. En général, lorsqu´un étudiant se met spontanément à la recherche de sources sur son art, c´est qu´il commence à envisager l´étude sous un angle nouveau et qu´il entend parfaire ses connaissances sur l´histoire, les traditions et les personnages qui ont façonné "son" école.

 

Pour les japonisants, ce problème n´en est, en réalité, pas un. Les ouvrages disponibles sont nombreux et certains ont été rédigés par des pratiquants très avancés pour des pratiquants eux mêmes solidement engagés sur la voie. A ce titre, certains auteurs refusent catégoriquement de laisser leurs livres être traduits dans une langue étrangère. Ils souhaitent réserver le contenu et le fruit de leurs recherches à des lecteurs en mesure de lire le japonais. Si la démarche peut être frustrante, elle peut aussi constituer une forme de motivation pour les étudiants en arts martiaux japonais qui ne savent pas (encore) déchiffrer les différents alphabets constituant l´écriture japonaise.

 

D´autres livres n´ont pas vocation à être introduits auprès du grand public. C´est le cas du Soden de la Takumakai. Le Soden est un ouvrage unique en son genre. Il est constitué de 11 volumes abondament illustrés par des photographies datant du milieu des années 30. Les volumes numérotés de 1 à 6 reprennent l´enseignement dispensé par Ueshiba Morihei, fondateur de l´Aikido, tandis que les 5 suivants s´inspirent des leçons imparties par Takeda Sokaku immédiatement après le départ de Ueshiba.

 

Soden-10.jpg

                                      Une des photographies illustrant le Soden de la Takumakai.

 

 

Dans la même veine, Takeda Tokimune, avait également publié un ouvrage réservé, pour sa part, exclusivement aux  Shihan de la Takeda-den Daito-ryu Aikibudo. Que l´on se rassure cependant, les passages les plus importants d´un point de vue historique ont été traduits dans l´un des ouvrages que nous allons maintenant présenter.

 

Transparent power de Kimura Tatsuo traite pricipalement de la vie de Sagawa Yukioshi, un des rares élèves de Takeda transparentpower-cover2-lgSokaku à avoir activement enseigné avec lui en qualité d´assistant instructeur. De fait, le livre regorge d´anecdotes concernant Sokaku, sur sa personnalité, sur sa technique, sur ses prouesses en sabre et sur sa formidable vitalité. Deux chapitres sont consacrés aux notes personnelles prises par l´auteur au cours des 20 années passées auprès de Sagawa Sohan. Le livre est désormais un grand classique au Japon et est absolument indispensable pour qui s´intéresse à la technique et à l´histoire du Daito-ryu Aikijujutsu.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Daito-ryu Aikibudo de Antonino Certa.

 

 

Un livre écrit par le seul Occidental a avoir durablement pratiqué avec Takeda Tokimune, puis avec ses élèves de Abashiri. Il s´agit de l´un des seuls ouvrages qui soit rédigé par un pratiquant non japonais avec une grande expérience de l´école. La première partie donne un historique très complet de l´école tiré de l´ouvrage publié par Takeda Tokimune et distribué au sein de l´association Takeda-den à l´intention de ses seuls Shihan. La seconde partie est consacrée à l´histoire de l´Ono-ha Itto-Ryu.

 

Buch-Certa.png

                                                           Techniques issues du Hiden Mokuroku

 

 

Conversation with Daito-ryu masters de Stanley Pranin.

 

Pranin, pratiquant d´Aikido et journaliste, a interviewé beaucoup de pratiquants avancés en Daito-ryu Aikijujutsu dont certains ont été des élèves directs de Takeda Sokaku. Parmi eux, Takeda Tokimune, Sagawa Yukiyoshi, Hisa Takuma et Sato Keisuke, tous disparus depuis. L´ouvrage propose ce qui est vraisemblablement la première biographie en anglais consacrée à Takeda Sokaku. Comme on pouvait s´y attendre, les relations qu´entretenaient ce dernier avec Ueshiba Morihei sont également abordées. 

 

 

Cette bibliographie, somme toute très modeste, surtout si on la compare avec d´autres disciplines, n´en demeure pas moins indispensable pour qui s´intéresse à l´histoire du Daito-ryu Aikijujutsu. Les 3 ouvrages sont traités avec beaucoup de sérieux et contiennent tous des photographies et des anecdotes inédites. Cette liste n´a toutefois pas la prétention d´etre exclusive, ni exhaustive, nous espérons sincèrement que d´autres chercheurs viendront, dans le futur,  apporter leur contribution et enrichir cette collection.

 

 

 

 

Repost 0
Published by Ashura - dans Livres
commenter cet article
20 janvier 2014 1 20 /01 /janvier /2014 08:23

On ne présente plus Helio Gracie (1913-2009) le co-fondateur, avec son frère Carlos (1902-1994) de l´un des systèmes de combat les plus populaires au monde: le Gracie Jiu-Jitsu.

 

En 2005, Helio, alors agé de 92 ans,  publie un ouvrage monumental intitulé sobrement Gracie Jiu-Jitsu.

 

Helio-Gracie-book-cover.jpg

 

 

1.200 photos de très grande qualité sont reparties sur plus de 275 pages, on voit Helio Gracie présenter l´oeuvre de sa vie avec son fils et successeur désigné Rorion pour partenaire. Paradoxalement, serait on tenté de dire, les techniques démontrées sont exclusivement axées sur la self defense et n´abordent pas l´aspect sportif qui a pourtant fait le succès du Jiu Jitsu brésilien. On y retrouve pèle mèle des défenses sur différentes saisies, sur des coups et comment faire face à une arme, chaque séquence est décortiquée phase après phase et fait l´objet de commentaires eux mêmes agrémentés de "conseils particuliers" (1 à 2 par technique).

 

On retrouve bon nombre de ces techniques dans cette vidéo mettant aux prises Helio avec certains de ses petits enfants.

 

 


 

 

Il ne s´agit pas ici de discuter sur la qualité, la pertinence, l´applicabilité et le réalisme des solutions proposées. On note néanmoins que Helio affectionnait tout particulièrement les projections de hanche de type O-goshi et qu´on les retrouve dans pratiquement toutes les séquences effectuées en station debout.

 

Si le livre est abondament illustré, il est, en revanche, beaucoup plus lapidaire en ce qui concerne le texte. Helio Gracie ne s´attarde guère ni sur son histoire personnelle, ni sur celle de l´art qu´il a contribué à créer.  Cependant, certains passages sont assez percutants, en voici quelques extraits:

 

"Quelle que soit votre formation martiale et votre niveau d´expérience, je vous recommande de considérer ce livre en vous partant du principe que, dans une situation réelle, votre agresseur pourrait bien être plus grand, plus lourd et plus fort que vous. L´objectif étant de vous dissuader de recourir exclusivement à des attributs physiques tels la force, la vitesse et/ou la coordination. Gardez touours à l´esprit que quel que soit votre niveau, il y aura toujours quelqu´un  plus fort, plus rapide et plus coordonné que vous".

 

 

"La répétition est un élément clé dans l´élaboration des réflexes d´un étudiant. En d´autres termes, c´est au professeur qu´incombe la responsabilité de s´assurer que l´étudiant répête ses gammes infiniment."

 

 

"De nos jours, les écoles de Jiu-Jitsu sont, dans la plupart des cas, devenues des usines à fabriquer "des champions de tournoi", et l´on assiste à un effet boule de neige dans lequel les étudiants les plus costauds deviennent des champions  et ouvrent des écoles, enseignant ainsi leur style à d´autres pratiquants costauds lesquels, à leur tour, deviendront également instructeurs. Etant donné que beaucoup de compétiteurs ouvrent des écoles et enseignent sans la méthodologie adéquate, le Jiu-Jitsu est en train de se diluer de plus en plus, la priorité étant donnée à l´aspect sportif. Souvent, l´individu lambda est intimidé par cette atmosphère "tough guy" et alors qu´ils représentent la catégorie de personnes qui pourraient  retirer le plus de bénéfices de la pratique du Jiu-Jitsu, ils sont mis de côté."

 

"Il se pourrait que vous constatiez des similitudes entre les techniques contenues dans ces pages et leurs équivalentes japonaises. Comme je l´ai déjà dit plusieurs fois, je n´ai pas inventé le Jiu-Jitsu, je l´ai juste amélioré. C´est un peu comme si j´avais eu un Kimono trop grand et que je l´avais adapté parfaitement à ma taille. Le Gracie Jiu-Jitsu est une version améliorée des concepts traditionnels. J´ai mis l´accent sur les leviers, la technique et l´économie de mouvements au lieu de la vitesse et de la puissance."

 

"Il existe un nombre limité de techniques de base mais, en revanche, il y a un nombre illimité de variations. Ce livre abordera les techniques de base.  Ce sont celles qui sont, à mon avis, les plus importantes et dont vous pourrez tirer le plus de bénéfices dans des situations réelles. Depuis que j´ai commencé la pratique du Jiu-Jitsu, et en raison de mon manque de force, mon objectif a toujours été d´obtenir une efficacité maximum de la façon la plus simple et demandant le moins d´effort possible. Je n´ai pas passé ma vie à essayer d´améliorer un système qui me ferait faire bonne figure au cours d´une compétition, plein de pirouettes fantaisistes et de mouvements pittoresques. J´ai developpé une méthode de self dfense complète, facile et efficace. Les techniques présentées dans cet ouvrage, lorsqu´elles sont exécutées correctement, permettent à des individus de petite stature de se défendre face à des adversaires plus grands et plus forts.

 

 

Lors de sa parution en 2005, beaucoup de lecteurs ont défini le livre de Helio Gracie tantot comme un manuel technique, une bible ou encore un testament. A chacun de se faire une idée en fonction de sa compréhension du document et de son implication dans le Jiu-Jitsu brésilien. La conclusion, toutefois mérite de revenir à Helio:

 

"Petit à petit, les éléments les plus importants du Jiu-Jitsu  sont négligés et l´aspect sportif devient de plus en plus prépondérant. Le réalisme qui était autrefois l´essence du Jiu-Jitsu est en train de s´éclipser. Ce livre est la garantie qu´il ne sera [le réalisme ndt] jamais oublié".

 

 

helio-gracie-jiu-jitsu-vale-tudo.jpg

                                                                        Helio et Rorion  Gracie

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Ashura - dans Livres
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Ashura
  • Le blog de Ashura
  • : Blog consacré aux Ryû authentiques du Japon et plus particulièrement au Daito-Ryû JûJutsu et Daito-Ryû Aikijûjutsu. Par extension,des articles sur d'autres écoles et/ou styles de JûJutsu seront également publiés. Ponctuellement, d´autres disciplines ou d´autres experts pourront être abordés.
  • Contact

Traductions

Recherche

Catégories