Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2014 5 06 /06 /juin /2014 11:43

 

yojokun

 

Yojokun,  les leçons sur la culture de la vie est un ouvrage rédigé au début de la période Edo par un Samourai originaire de Kyushu, Ekiken Kaibara (1630-1714).

 

Le livre répresente la somme de plus de 60 années de recherches et d´observations visant à préserver la santé, la vitalité et la qualité de vie de l´Homme et, ce,  jusqu`à un âge avancé. A ce titre, il peut être considéré comme un guide destiné à la classe des Samourai.

 

Pour Ekiken, la prévention, associée à  la modération,  est la clé fondamentale qui permet de préserver la santé et la longévité du corps.

 

Comme il est dit dans le classique de la médecine interne de l´Empereur jaune:

 

"Ecoutes mes paroles: Guérir une maladie qui s´est déjà développée ou tenter de résoudre un trouble qui s´est déjà manifesté équivaut à commencer à creuser un puit alors que tu as déjà soif ou à fabriquer des armes une fois la bataille terminée. Ne serait il pas déjà trop tard?"

 

Ekiken partage cette conviction et la développe tout au long de son monumental ouvrage. Il affirme en outre que:

 

"Au moment de sa naissance, chaque individu, à de rares exceptions près, se voit attribuer un corps prédisposé pour durer 100 années. La façon dont nous en prenons soin au niveau mental, spirituel et physique déterminera si nous  serons en mesure de vivre notre vie au maximum de sa plénitude, en en jouissant du début jusqu´à la fin. L´élément clé se trouve dans la modération, dans le controle de nos désirs, dans l´appréciation des choses justes et dans nos capacités de régulation de la force vitale qui se trouve en nous."

 

Ekiken est généralement considéré comme l´un des intellectuels les plus éminents de son temps. En tant que Samourai, il est initié à l´art de sabre, de la lance, du tir à l´arc et de l´équitation en sus de sa formation de médecin. Véritable érudit, il s´intéresse également à la botanique, à l´agriculture, à l´astronomie, à la zoologie et, tout naturellement, aux tactiques militaires, liste non exhaustive. Au cours de sa longue vie, il rédige plus de 100 volumes dont le fameux Yamato Honzo, un ouvrage consacré à la faune et à la flore japonaise.

 

Voyageur et chercheur infatiguable, Ekiken s´est également lié d´amitié avec la plupart des scientifiques de son époque. Sa mort en 1714, à l´âge vénérable de 84 ans, après une vie entière consacrée à la recherche est une preuve éblouissante de la pertinence des ses théories en matière de santé. Théories qui aujourd´hui encore n´ont pas à rougir plus de 300 ans après avoir été couchées sur le parchemin.

 

Le Yojokun s´articule autour de 8 chapitres d´une grande richesse et passionants à plus d´un titre.

 

L´ouvrage n´est malheureusement pas disponible, à ma connaissance, en langue française. On le trouve, en revanche, en anglais, en allemand et en italien. Souvent présenté comme une anti thèse au Hagakure, ce classique de la littérature japonaise de la période Edo est à découvrir et à explorer, n´en déplaise à Ekiken, sans aucune modération.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ashura - dans Livres
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Ashura
  • Le blog de Ashura
  • : Blog consacré aux Ryû authentiques du Japon et plus particulièrement au Daito-Ryû JûJutsu et Daito-Ryû Aikijûjutsu. Par extension,des articles sur d'autres écoles et/ou styles de JûJutsu seront également publiés. Ponctuellement, d´autres disciplines ou d´autres experts pourront être abordés.
  • Contact

Traductions

Recherche

Catégories