Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 08:58

Koma-final-224x300.jpg

 

 

Maeda Mitsuyo (1878-1941), formé au Jūdō Kodokan par Tomita Tsunejiro revendique 2000 combats au cours de sa carrière. Il a affronté avec succès des adversaires plus grands, plus lourds, physiquement plus puissants que lui en Amérique du nord, sur Cuba, en Europe et en Amérique centrale avant de s´installer définitivement au Brésil. Pour ce faire, il utilise sa science du combat au sol (Ne Waza) dont les techniques sont partiellement issues du Fusen Ryū Jūjutsu et transmises par l´intermédaire de Tanabe Mataemon.

 

tanabe armbar

                                                                                                                       Tanabe effectuant Juji Gatame

 

Il rencontre un certain Gastão Gracie qui l´assiste dans sa tentative de fonder une colonie japonaise en plein coeur de l´Amazonie. Afin de lui démontrer sa gratitude, Maeda accepte d´enseigner à son jeune fils, Carlos, les bases de son art martial, rompant ainsi la règle qu´il s´était pourtant imposé, à savoir ne plus enseigner à des non Japonais, en réaction aux difficultés et brimades subies par ses compatriotes au Brésil. L´histoire est en marche, Maeda vient, sans en prendre conscience,  d´ouvrir la voie au Jiu Jitsu brésilien. C´est un autre Gracie, Helio, frère cadet de Carlos, qui donnera ses lettres de noblesse à l´art familial en affrontant, lui aussi, des adversaires physiquement plus imposants. Etrangement, l´histoire de cette vidéo croise celle de la famille Gracie,  En 1934, Helio affronte Miyake Taro, le Uke de la vidéo, et gagne le combat par étranglement. S´en suivront d´autres rencontres avec d´autres Jūdōka Japonais: Yano, Masagoshi, Ono, Kato jusqu´au clash des Titans en 1951 avec le monstre sacré du Jūdō, Kimura Masahiko.

 

 

kimuragracie.jpg

                                       Le clash des Titans, Kimura affronte et défait Helio Gracie au Brésil devant une foule survoltée

 

Il n´existe pas, á ma connaissance, de documents filmés reprenant Maeda. Aussi, la vidéo de 1912 est d´autant plus précieuse qu´elle montre leJūdō du début du XXème siécle à l´époque ou ce dernier est encore un art martial à part entière, pas encore coupé de ses racines classiques et pas entièrement tourné vers la compétion. De surcroit, il est possible de constater  que les techniques de Ne Waza étaient déjà très avancèes à l´époque et qu´elles ne diffèrent pas réellement de celles du Jiu Jitsu brésilien. Cette vidéo constitue en quelque sorte le lien manquant entre le Jūdō des origines et son rejeton le plus célèbre: le Jiu Jitsu tel qu´il a été popularisé et diffusé dans le monde entier par la famille Gracie.  La vidéo permet également de réaliser à quel point le Jiu Jitsu brésilien est techniquement redevable au Jūdō, n´en déplaise à ceux qui prétendent le contraire.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ashura - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Ashura
  • Le blog de Ashura
  • : Blog consacré aux Ryû authentiques du Japon et plus particulièrement au Daito-Ryû JûJutsu et Daito-Ryû Aikijûjutsu. Par extension,des articles sur d'autres écoles et/ou styles de JûJutsu seront également publiés. Ponctuellement, d´autres disciplines ou d´autres experts pourront être abordés.
  • Contact

Traductions

Recherche

Catégories