Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 20:33

L´indigence de (bons) livres traitant du Daito-ryu Aikijujutsu en langue anglaise ou dans une autre langue européenne est un problème auquel le pratiquant se heurte souvent. En général, lorsqu´un étudiant se met spontanément à la recherche de sources sur son art, c´est qu´il commence à envisager l´étude sous un angle nouveau et qu´il entend parfaire ses connaissances sur l´histoire, les traditions et les personnages qui ont façonné "son" école.

 

Pour les japonisants, ce problème n´en est, en réalité, pas un. Les ouvrages disponibles sont nombreux et certains ont été rédigés par des pratiquants très avancés pour des pratiquants eux mêmes solidement engagés sur la voie. A ce titre, certains auteurs refusent catégoriquement de laisser leurs livres être traduits dans une langue étrangère. Ils souhaitent réserver le contenu et le fruit de leurs recherches à des lecteurs en mesure de lire le japonais. Si la démarche peut être frustrante, elle peut aussi constituer une forme de motivation pour les étudiants en arts martiaux japonais qui ne savent pas (encore) déchiffrer les différents alphabets constituant l´écriture japonaise.

 

D´autres livres n´ont pas vocation à être introduits auprès du grand public. C´est le cas du Soden de la Takumakai. Le Soden est un ouvrage unique en son genre. Il est constitué de 11 volumes abondament illustrés par des photographies datant du milieu des années 30. Les volumes numérotés de 1 à 6 reprennent l´enseignement dispensé par Ueshiba Morihei, fondateur de l´Aikido, tandis que les 5 suivants s´inspirent des leçons imparties par Takeda Sokaku immédiatement après le départ de Ueshiba.

 

Soden-10.jpg

                                      Une des photographies illustrant le Soden de la Takumakai.

 

 

Dans la même veine, Takeda Tokimune, avait également publié un ouvrage réservé, pour sa part, exclusivement aux  Shihan de la Takeda-den Daito-ryu Aikibudo. Que l´on se rassure cependant, les passages les plus importants d´un point de vue historique ont été traduits dans l´un des ouvrages que nous allons maintenant présenter.

 

Transparent power de Kimura Tatsuo traite pricipalement de la vie de Sagawa Yukioshi, un des rares élèves de Takeda transparentpower-cover2-lgSokaku à avoir activement enseigné avec lui en qualité d´assistant instructeur. De fait, le livre regorge d´anecdotes concernant Sokaku, sur sa personnalité, sur sa technique, sur ses prouesses en sabre et sur sa formidable vitalité. Deux chapitres sont consacrés aux notes personnelles prises par l´auteur au cours des 20 années passées auprès de Sagawa Sohan. Le livre est désormais un grand classique au Japon et est absolument indispensable pour qui s´intéresse à la technique et à l´histoire du Daito-ryu Aikijujutsu.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Daito-ryu Aikibudo de Antonino Certa.

 

 

Un livre écrit par le seul Occidental a avoir durablement pratiqué avec Takeda Tokimune, puis avec ses élèves de Abashiri. Il s´agit de l´un des seuls ouvrages qui soit rédigé par un pratiquant non japonais avec une grande expérience de l´école. La première partie donne un historique très complet de l´école tiré de l´ouvrage publié par Takeda Tokimune et distribué au sein de l´association Takeda-den à l´intention de ses seuls Shihan. La seconde partie est consacrée à l´histoire de l´Ono-ha Itto-Ryu.

 

Buch-Certa.png

                                                           Techniques issues du Hiden Mokuroku

 

 

Conversation with Daito-ryu masters de Stanley Pranin.

 

Pranin, pratiquant d´Aikido et journaliste, a interviewé beaucoup de pratiquants avancés en Daito-ryu Aikijujutsu dont certains ont été des élèves directs de Takeda Sokaku. Parmi eux, Takeda Tokimune, Sagawa Yukiyoshi, Hisa Takuma et Sato Keisuke, tous disparus depuis. L´ouvrage propose ce qui est vraisemblablement la première biographie en anglais consacrée à Takeda Sokaku. Comme on pouvait s´y attendre, les relations qu´entretenaient ce dernier avec Ueshiba Morihei sont également abordées. 

 

 

Cette bibliographie, somme toute très modeste, surtout si on la compare avec d´autres disciplines, n´en demeure pas moins indispensable pour qui s´intéresse à l´histoire du Daito-ryu Aikijujutsu. Les 3 ouvrages sont traités avec beaucoup de sérieux et contiennent tous des photographies et des anecdotes inédites. Cette liste n´a toutefois pas la prétention d´etre exclusive, ni exhaustive, nous espérons sincèrement que d´autres chercheurs viendront, dans le futur,  apporter leur contribution et enrichir cette collection.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ashura - dans Livres
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Ashura
  • Le blog de Ashura
  • : Blog consacré aux Ryû authentiques du Japon et plus particulièrement au Daito-Ryû JûJutsu et Daito-Ryû Aikijûjutsu. Par extension,des articles sur d'autres écoles et/ou styles de JûJutsu seront également publiés. Ponctuellement, d´autres disciplines ou d´autres experts pourront être abordés.
  • Contact

Traductions

Recherche

Catégories