Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 07:28

Si l´on devait à tout prix désigner un point commun entre  Karate et  Ju-Jutsu, c´est bien dans leur pluralité qu´il faudrait aller chercher. On recense plusieurs centaines de styles distincts de Karate dans le monde, même si aux yeux du profane, ces distinctions ne sont pas forcement évidentes.Bien moins apparentes, en tous cas, que les différences beaucoup plus manifestes entre Karate et Ju-Jutsu.

 

Il existe néanmoins un expert de Karate qui se distingue très nettement de ses pairs par une technique et une forme de corps inédite dans cette forme de combat originaire des Ryukyu. Il s´agit de Kuramoto Nariharu.

 

Masseur de profession, Kuramoto étudie dans sa jeunesse auprès de deux maitres, peu connus du grand public, Nakamura Ideo et Ishiyama Shihan. Au contact de ces deux adeptes du Karate total, non sportif, Nakamura progresse très rapidement et ne tarde pas à faire parler de lui lors d´affrontements, non officiels, c´est à dire se déroulant hors compétions officiellement organisées, avec des pratiquants d´autre styles.

 

Le monde du Budo découvre Kuramoto Nariharu en 1987 lorsqu´il effectue une démonstration publique de casse très impressionante. Il ne s´agit plus de briser des pains de glace ou des tuiles comme il est  coutume, mais plutôt de casser des cylindres en béton, des noix de coco et de pulvériser des tuiles à coup de tête. La puissance développée, à cette occasion, par Kuramoto, est terrifiante.

 

 


 

 

En 2000, il ouvre son Dojo au public, le Kuramoto Juku, à Tokyo. L´enseignement porte sur l´étude des atemi, des points vitaux (kyusho-jutsu) et sur le renforcement musculaire, éléments, somme toute, relativement classiques en Karate. L´aspect le plus surprenant et le plus original de l´enseignement  de Kuramoto réside dans la grande importance donnée aux techniques de projections et de contrôles articulaires. Les techniques démontrées par Kuramoto dans les vidéos ci-dessous n´ont absolument rien à envier, ni en efficacité, ni en technicité, à celles des écoles de Ju-Jutsu classiques pourtant reconnues pour leur grande expertise en ce domaine.

 

Ainsi, Kuramoto Noriharu a réussit à allier une puissance destructrice peu commune, voire inédite, à une grande fluidité corporelle dans l´exécution de techniques réputées difficiles à réaliser. Maitrise de la distance (ma-ai), déséquilibre (kuzushi), mouvements du corps (tai sabaki),  projection (nage), tout est présent et les résultat se passe de commentaires.

 

 


 

 

 


 

 

Peu de pratiquants de Karate, pour ne pas dire aucun, ont atteint un tel niveau, une telle maitrise et une telle fluidité dans l´art du "Jutsu" entendu comme référence au Yawara.

Kuramoto affirme que le Karate qu´il enseigne comprend également (en dehors des atemi n.d.a) des luxations, des contrôles articulaires et des projections. Il ne fait aucun doute, à le voir à l´oeuvre, qu´il ne s´agit pas d´une simple greffe mais bien d´un ensemble cohérent, maitrisé et parfaitement intégré à son système. Un système  dans lequel le Karate se transforme au fur et à mesure de la progression en "Jutsu". Voilà qui n´est pas pour nous déplaire.

Partager cet article

Repost 0
Published by Ashura - dans Articles
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Ashura
  • Le blog de Ashura
  • : Blog consacré aux Ryû authentiques du Japon et plus particulièrement au Daito-Ryû JûJutsu et Daito-Ryû Aikijûjutsu. Par extension,des articles sur d'autres écoles et/ou styles de JûJutsu seront également publiés. Ponctuellement, d´autres disciplines ou d´autres experts pourront être abordés.
  • Contact

Traductions

Recherche

Catégories